Le bien-être au travail : nouvel indicateur de performance ?


Depuis quelques années, la conception du bien-être au travail est fortement remise en cause au sein des entreprises. Avec l’essor du numérique et les Millenials accédant aux fonctions managériales, les experts s’accordent à dire que ce qui rendait heureux au travail il y a plus de dix ans, a évolué.

De nombreuses études démontrent le lien entre bonheur au travail et efficience (individuelle et collective) mais aussi comment la perception du travail change au fil des années.

Impacts sur la santé, sur la motivation, sur ses capacités, et donc, sur la croissance de l’entreprise : beaucoup de managers cherchent alors à mettre en oeuvre les conditions du bonheur au travail, quitte à créer un poste dédié.

Effet de mode ou véritable mouvement de fond ? Est-ce qu’un salarié heureux est vraiment plus productif ? Comment les entreprises relèvent-elles le défi ?

En France, le travail est souvent synonyme de contrainte. Vu comme une tâche nécessaire pour subvenir à ses besoins, les souffrances telles que le stress, le surmenage et la dépression sont alors très fréquentes. Avec les nouvelles générations, vient alors une nouvelle façon de penser : le bonheur au travail est devenu un réel objectif.

Pour tout savoir, c’est par ici https://www.1min30.com/

Publicités

Les commentaires sont fermés.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :