Politiciens, tous sur twitter, à vos risques et périls !!


twitter morano spa bulle besson Ce que fut la campagne présidentielle sur le web

Le web, donc, c’est un œil différent sur l’actualité. Seulement cet œil, s’il peut être enrichissant et sérieux, peut également très vite offrir une vision décalée de l’actualité, les internautes ayant une imagination débordante. Cette campagne présidentielle de 2012 n’a pas dérogée à la règle, et bon nombre d’acteurs ont opéré – sciemment ou pas – à démentir l’opinion public,  disant que la campagne était barbante.

A commencer par les politiques eux-même, qui, l’essor de Twitter et l’enjeu politique aidant, se sont vu pousser des ailes sur le célèbre site de micro-blogging, à leurs risques et périls.

L’un des plus mémorables étant sans aucun doute celui du Ministre de l’Industrie de l’époque, Eric Besson, qui, cet automne, a partagé avec tous ses followers ce DM Fail de qualité : « Quand je rentre je me couche. Trop épuisé. Avec toi ? ». Pour rappel, un DM Fail est un message prévu pour être envoyé en privé à quelqu’un et qui se retrouve malencontreusement visible de tous. Cette facheuse pratique, Nadine Morano (qu’on ne présente plus tant la twittesque renommée est avérée) la connais aussi !Twitter permet aux personnages politiques d’être en contact direct avec leurs « fans », et ceux-ci utilisent le site de micro-blogging pour relayer et glorifier leur candidat, mais aussi pour se lacher, ce qui donne une sorte de coulisse de la vie politique, comme Ségolène Royal et Nathalie Kosciusko-Morizet qui se crêpent le chignon en ligne, à la vue de tous (« Quand je lis vos tweets, je les trouve tellement outranciers que j’en arrive à me demander si votre compte n’est pas piraté »). Les comptes officiels des prétendants à la présidence furent moins intéressants comiquement parlant, leurs équipes de campagnes se contentant de noyer la timeline de leurs abonnés sous un flux indigestes de liens et de phrases clés prononcées lors des meetings.

Côté internautes, on ne manque pas d’idées pour pimenter la campagne. En effet, en tapant « FH2012″ dans Google (soit le hashtag de campagne de François Hollande), apparait en haut des résultats de recherche un jeu pour le moins farineux. Nicolas Sarkozy a, lui, droit à une parodie biographique de sa page Facebook, à travers laquelle il n’est pas réellement montré à son avantage. Nous vous épargnons les moult reprises de son affiche de campagne « La France Forte », les internautes ayant, sur ce coup-là, démontrer l’envergure de leurs talents en termes de jeux de mots. Tous les candidats sont passés à la moulinette de la parodie, à l’image de Marine Le Pen, qui voit son sourire affubler le visage de nombreuses stars sur le tumblr  »People With Marine Le Pen’s Smile », voire de l’équipe web de François Bayrou qui, sur son propre site bayrou.fr, a caché un Konami Code (Haut Haut Bas Bas Gauche Droite Gauche Droite B A).

Et comment, pour évoquer la dérision et l’humour que permet Internet, ne pas évoquer le hashtag #radioLondres intervenu aux deux moments cruciaux de la campagne pour permettre aux twittos de révéler les estimations sans risquer l’amende ?

Petit best-of :

Grand Prix de l’Élysée : Temps d’avance : Tulipe de Hollande 28, Agité du Palais 26, Fille du Menhir 17 Fleur de Stalingrad 13

météo pour ce soir, il fera 27 ° aux pays bas, 25 °en hongrie ,16 °en allemagne et 13 ° en russie. a peu de choses près…

La petite ne grandira pas au château, je répète, elle ne grandira pas au château !

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :